01/07/2006

éventail de notre civilisation masculine part1

Voici un petit résumé des différents barakis qu’on peut trouver sur le marché.

 

à LE RONNY SIMPLE

 

La base

-          training

-          baskets

-            casquettes

-            une mobilette

En options

-          chaîne

-          anneau à l’oreille

-            veste Scott, kappa

-            un chien (de préférence un pit bull)

 Particularités

-          voiture tunning + musique à donf + baffles + néon + tribal

-          a un œil fermé à force de faire des clins d’œil aux filles

 Dialecte

-   s’exprime par onomatopées

-  très peu de vocabulaire

-   accent trop prononcé pour être décrit

 

à LE RONNY CLASSE

 

La base

-          c’est la même que pour le ronny simple sauf que le ronny classe porte des training d’une marque plus « in »

 Dialecte

-          le ronny classe est plus citadin que le ronny de base

-          son langage est peu soutenu néanmoins, il a su apprendre quelques mots un peu plus développés que le ronny simple même s’il n’en comprend pas tjs le sens

-          il est aussi très vulgaire et détient un langage très familial du style : « ta mère ! », « ta sœur ! », « ton frère ! », « ta race ! », « saloppe »…

 

à LE BARAKI A L ANCIENNE

 

La base

-          chemise un peu ouverte ou un beau marcel (qui laisse entrevoir les poils des bras)

-          tatooage maison

-          cheveux gominés naturellement

-          jean’s couche culotte qui laisse entrevoir la « lune »

-          dents pourries

-          une haleine de cabinet

-          sort souvent en pantouffles

-          ongles noirs

-          doigts jaunis

-          moustache avec quelques morpions

-          cigarette roulée au bec

 En options

-          une mobilette

-          le chien

-          le frigo box pour garder les bières au frais

 Particularités

-          la canette de bière en main

-          possède un abonnement au café « le gai village »

 Dialecte

-          très simpliste

-          dérivé du wallon

-          gros problèmes de phonétique

 

à LE MACHO (explicitement classe, implicitement baraki)

 

La base

-          très fashion (suit toutes les tendances de la mode inspirées de ses mags préférés Play boy ou Maxx)

-          s’est ramassé une botte de carottes dans la gueule (abonnement 365 jours sur l’année au solarium)

-          cheveux gominés ou gelifiés

-          chaussures flash et très reluisantes

-          épilé

-          sur-parfumé

-          tee shirt avec l’insigne Playboy (le lapin) très tendance cet été

 En options

 Le macho détient le FULL OPTION

-          bijoux (plus ca brille et plus c’est gros)

-          chevalière

-          son de la voix très prononcé

-          voiture décapotable dernier cri avec 3 putes à l’arrière

-          toujours accompagné d’une petasse avec un sac imitation Gucci et un jean’s qui laisse entrevoir le string (sting avec des strass)

 Particularités

-          s’exprime en gestes, connaît parfaitement le langage des signes

-          siffle souvent aussi pour communiquer

-          se balade constamment en ville afin de se montrer

-          le macho ne marche pas, il flâne, il se dandine, il déambule

-          rôle de sa journée : se montrer, accroître sa notoriété, augmenter son tableau de chasse

-          pensée de la semaine : « où vais je sortir ce week end ? », « quelle poule va m’accompagner ce week end ? »

 Dialecte

-          c’est là qu’on reconnaît que le macho est un baraki de pure souche

-          essaye d’avoir un voc développé mais ca ne paraît pas naturel

-          essaye d’avoir l’air éduqué

-          connaît toutes les tactiques pour mettre une fille dans sa poche

-          aucune conversation sauf les sorties, les gonzesses, les fringues

 

à LE BARAKI COOL

 

La base

-          descent de la lignée kurt cobain

-          vit 15 m au dessus de la terre

-          aime se prendre la tête sur les problèmes de la société

-          joint au bec

-          pantalon crade et troué ou froc très large

-          basket non lacées

-          tee shirt thématique : « fuck the society », “fuck jesus”

-          démarche de zombie

-          balladeurs ds les oreilles

-          paraît souvent dépressif à force de se poser trop de question

-          se promène en bande

-          aime se prétendre artiste

 Particularité

-          squatte les trottoirs des villes avec sa gratte

Dialecte

-          assez bon néanmoins il se perd souvent dans ses paroles qui n’ont aucun sens

 

 

 

03:49 Écrit par Nous, les femmes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bravo! Super description et quelle inspiration à une heure aussi matinale!

Écrit par : Anouchka | 01/07/2006

hum j avoue avoir fait un copier-coller de ce post qui était déjà sur mon blog....

Écrit par : shyriel(une d'entre nous) | 01/07/2006

TOP de chez TOP ! Ca c'est du caviar de chez Hédiard !!!

Rien à redire t'as rien oublié....SAUF peut-être là où sa fait le plus mal pour les "vieux mâles" vieillissants (et aussi certains jeunes)....les problèmes de " ZI-ZI" molasson...le truc qui tue même BRAD PITT...en plein ascension....

Donc la prochaine fois...RAJOUTE à chacun une boite de VIAGRA !!!! au cas ...lol !

Gargamelo le sorcier wallon....qui fait lui-même sa propre potion VIAGRA !

Écrit par : Gargamelo | 01/07/2006

Les commentaires sont fermés.